Home / Afrique / Pourquoi et comment participer à des événements professionnels (salons, forums,…) ?

Pourquoi et comment participer à des événements professionnels (salons, forums,…) ?

(Écrit par Antonella VILAND) – Que vous soyez jeunes entrepreneurs, entreprises confirmées ou jeunes pousses sur le point de vous lancer, les salons professionnels, conférences, forums vous tendent les bras… Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Et si oui, dans quelles finalités et comment s’y prendre ?

 

A la question de l’enjeu, la réponse dépend de votre secteur d’activité, de votre parcours et de l’événement proprement dit. En regardant de près, nous pouvons quand même dresser une liste assez remarquable des avantages que vous pouvez espérer :

+ dénicher de nouvelles informations,
+ vous spécialiser,
+ vous former,
+ mieux comprendre le rôle des acteurs en présence,
+ découvrir les nouveautés et les tendances,
+ vous faire remarquer,
+ « réseauter » au sens large : attirer vers vous des nouveaux clients ou encore des partenaires pour de la recherche ou de l’apport d’affaires croisé, rencontrer des candidats potentiels pour des postes à pourvoir ou de la sous-traitance, élargir votre horizon et stimulez vos idées de chef d’entreprise, remettre votre humeur au beau fixe (pourquoi pas !), vous permettre de prendre du recul sur vos dossiers du moment…

Nous ne parlons ici que d’une participation simple à l’événement : si vous envisagez de réserver un stand, cette action de communication  bien menée devrait vous apporter des retombées en terme de ventes et de notoriété également.

Qui dit mieux en une journée ou moins ?

Malheureusement beaucoup d’entre nous ne tireront pas le quart de ses avantages de leur participation à des événements : manque de préparation, défaut de ciblage et aptitude relationnelle en berne obligent…

Pour réussir, faites simple ! (Non cela  ne signifie pas « vite fait»). Organisez-vous !

1ère étape : le ciblage

A quels événements faut-il participer ?

Tout dépend de vos objectifs évidemment : à vous de faire le point.
Pour dénicher de nouvelles informations, mieux vaut cibler les conférences et vérifier qui présente quoi.
Pour les nouveautés et les tendances qui peuvent vous donner des idées pour innover, le salon du quartier risque de manquer d’ouverture. Mieux vaut un salon par an national ou international que perdre son temps en vadrouille fréquente…
Pour  « réseauter », il faut penser efficace : mieux vaut discuter avec des prescripteurs potentiels auprès de qui votre expérience et vos avantages concurrentiels seront vite perçus et compris que « taper dans le dur » auprès d’une cible commerciale difficile… A moins évidemment d’être un commercial dans l’âme !

Les événements d’anciens « élèves / membres » ont le vent en poupe car ils présentent l’avantage de vous fournir ex nihilo un halo de sérieux, propice à favoriser le bouche à oreille.

 

2nde étape : la préparation

Il est indispensable de confirmer l’intérêt des salons / forums envisagés en vous renseignant au préalable : de plus en plus d’événements mettent en ligne le résumé, le film, les photos de leur précédent événement. Voilà de quoi vérifier la pertinence de votre déplacement !
Discuter avec vos partenaires peut aussi vous permettre de valider l’intérêt de tel ou tél événement : l’expérience des uns n’est pas à prendre au pied de la lettre car une part de subjectivité importante entre en jeu mais tout de même, ne vous privez pas pour récolter l’opinion du public.
Ne vous déplacez pas sans vos cartes de visite : c’est le minimum  indispensable, sur lequel nous vous recommandons d’annoter au dos quelques indications avant de la remettre à votre interlocuteur afin de lui rappeler la teneur de vos échanges et favoriser le contact ultérieur.
Evidemment si votre expérience ou votre activité vous le permet, il ne faut pas hésiter à proposer vos services pour l’événement : présentation, animation, participation à un débat, mini atelier, etc.

3ème étape : le jour J

En dehors des conseils de bon sens, n’oubliez pas qu’un événement représente avant tout un nœud de rencontre. 
Si vous le pouvez, ciblez les personnes indispensables à rencontrer au préalable. Rien ne vous interdit de faire jouer une recommandation pour entrer en contact le moment venu.
Jouez également la carte « confiance » : bien souvent malheureusement, l’interlocuteur que vous allez rencontrer sur l’événement n’est pas le plus à même d’échanger avec vous. Mais qui vous dit que votre interlocuteur ne peut pas vous mettre en contact ultérieurement ? En traitant autrui avec respect, en jouant la carte « vous êtes le seul à pouvoir m’aider », des miracles peuvent se produire.

4ème étape : l’exploitation

Dans le sac du « visiteur/conférencier/réseauteur » épuisé : des cartes de visite en pagaille, des documents à lire, des prospectus, des notes…
A vous de jouer : à chaud faites la synthèse, annotez les cartes de visite pour savoir par où amorcer la prochaine conversation, prévoyez votre plan d’action pour exploiter vos nouveaux contacts.
Ensuite pourquoi ne pas jouez la carte « Réseau » ? Vous apprécierez sans aucun doute le retour d’ascenseur d’un de vos partenaires, qui pourrait bien être facilité grâce à votre coup de pouce initial. Alors n’hésitez pas à glaner de l’information pour d’autres personnes et profitez de votre trajet de retour pour mettre en forme votre actualité et la transmettre à qui de droit.

Antonella VILAND

A propos de Fréderic Ouéhoura

29 ans, Communicateur, Conseiller en publicité et marketing. Expert en intelligence économique et veille stratégique Web-entrepreneur. Patron de 05 entreprises évoluant dans divers domaines: communication, médias, publicité, imprimerie et immobilier.

Voir aussi

Conférence Internationale sur le «Financement de l’investissement et du Commerce en Afrique»(FITA) les 5 et 6 février 2019 à Tunis en Tunisie

La chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) porte à la connaissance de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *